Chronique d'un autre temps

04 août 2015

Ho Nya

Mokiié,

Man,sé,

Raou'né,

Méliié

Raïnisi,

Mélia kélia san, di li mari anté, nou la mé, véni kélié réouné, massi keva.

Il y a un temps pour tout, et certaines choses demande du temps, de la persévérance, il est des choses qui ne s'intellectualiseront jamais, mais qui peuvent être comprise par notre monde intérieur.

Les maturations se font, les fleurs éclosent, puis se fanent, pour laisser place à un nouveau cycle. La sécheresse parfois est utile pour que l'on comprenne la bienfaisance et l'utilité de l'eau.

L'eau est partout, plutôt que d'attendre et d'espérer il faut parfois savoir l'appeler à soi, écouter son bruit pour pouvoir l'approcher, l'écouter...Il est le temps de voir jusqu'où ira le partage... celui qui a de l'eau le gardera-t-il en prévision des temps à venir, ou alors le donnera-t-il à celui qui en manque, tout en sachant qu'il finira par en manquer lui même, s'il ne sait pas chercher la source?

 

 

Posté par yesa à 11:18 - Commentaires [2] - Permalien [#]


22 mai 2015

La fuite dans l'ether

Le temps passe, et nous avançons souvent en nous demandant ce qui est vrai, ce qui est le produit également de notre imagination. Si tous les phénomènes que nous constatons sont une suite logique ou alors si cela n'est que le fruit de coincidence ou du hasard.

Il est parfois bon de se  poser certaines questions, même si les réponses ne nous plaisent pas, accepter la vérité est un bon moyen de la découvrir.

Pourquoi allons nous ailleurs pour ceux qui le font: Un but de découverte, de compréhension, de curiosité ou alors n'est ce pas tout simplement une fuite à cause du monde qui nous entoure et qui nous déplait?

Si c'est une fuite, vous sentez vous plus heureux lorsque vous revenez? Ne vous est il pas venu à l'esprit que si nous étions ici c'était pour une chose bien précise liée justement à cette réalité et non pas à celles si multiples des ailleurs qu'on pourrait s'y perdre.

Pour aller ailleurs, il faut être bien ancré accepter la vie ici, c'est seulement à cette condition que des débuts de vérité pourront nous apparaitre. La vie est bien faite, jamais il ne serait permis qu'on se perde trop si c'est pour ne plus revenir. Ailleurs l'herbe semble plus verte, mais dites vous bien que ce qui est en haut est comme ce qui est en bas.

Et pour les plus réfractaires apprendre à vivre ici peut sembler une mission plus que difficile mais c'est un vrai challenge.

Tendresse

Yesa

Posté par yesa à 10:06 - Commentaires [4] - Permalien [#]

03 mai 2015

Organisation des mondes ethériques

Nous avons pour habitude de parler de l'éther, mais qu'est ce que l'ether?

Je vais tenter ici d'en donner ma vision:

L'ether est un lieu assimilable à un lieu de pensée, elle est là mais on ne peut la palper du moins pas avec nos cinq sens premiers, attributs de notre humanité.

Ether pourtant regorge de vie, de fait, d'histoire, d'un passé, d'un présent et d'un futur. L'éther est l'élément commun à tous les mondes qui me sont connus. L'ether est ma matière, j'y suis comme un poisson dans l'eau, c'est dans cet endroit que je me sens moi, pourtant j'y suis sans identité.

Cela n'a absolument aucune importance, dans l'ether, l'être n'est que conscience, pour pouvoir se mouvoir et agir ailleurs, il est obligé de se condenser, même si cela peut être de manière moins condensé que ceux que nous pouvons connaître ici sur terre.

L'ether est le moyen de locomotion des médiums. C'est l'élément qui leur permet de ramener des informations à notre niveau de matière, l'éther n'a pas le poids du temps et de l'espace. L'éther est libre est gratuit, mais rare sont ceux qui y vont en conscience.

En naviguant dans l'ether, j'ai pu mettre en place un système de compréhension intellectuel de son agencement. Souvent j'entends parler de dimensions autres que la notre, j'y crois parce que je vis certaines choses, par contre je n'ai pas forcément d'affinités avec ce qu'on peut raconter. 

Parce que les mondes ne se font pas qu'en strates verticales, il y a les mondes hauts, les mondes bas et les mondes intermédiaires, soit, mais c'est un schéma qui s'applique également à d'autre monde que je qualifieraient de placer à l'horizontale mais circulaire.C'est le même principe que la rose de vie qui s'étale à l'infini.

Souvent les désaccords que je peux entendre ou lire proviennent de la capacité des êtres à accéder à tel ou tel monde, ou dimension selon les perceptions et traduction de chacun. Il n'y a pas d'être qui ont tort ou qui ont raison. Simplement des compréhensions différentes.

 

tendresse

Yesa

Posté par yesa à 18:24 - Commentaires [5] - Permalien [#]

Foi

Les lois nous dirigent, celles que nous connaissons et celles qui nous manipulent sans que nous le sachions.

Notre humanité avance sans se rendre compte qu'elle suit un cours qui lui est déjà tracé. Lorsque nous fumes créés des programmes nous furent imposés, des programmes établissant mille et une possibilité, celui qui essait d'échapper à sa route, fini malgré tout par s'y retrouver, car les programmes étudient toutes les possibilités et s'adapte, se modifie en fonction.

C'est là qu'intervient donc le pouvoir de création, celui qui est malgré tout dans nos gènes, celui qui nous pousse à trouver pour certains notre origine première. Seulement l'homme maintient et se soumet à ce qui s'appelle dualité, le côté obscure de la forme selon une philosophie bien connue, et la lumière qui prône la vertu, établies par des codes qui remontent au début de l'humanité.

Pour avoir autant de dualité, pouvons nous avoir été fait de la main d'un seul être? ou alors cette dualité n'est-elle qu'une simple illusion. Celui qui cherche en dehors des dogmes, en dehors des croyances et qui est prêt à rejeter ses propres fondements, est celui qui permet également à une nouvelle vision, une nouvelle connaissance à prendre place.

Le monde, la vie ne peut se contenir dans des préceptes et des croyances qui sont limitées, l'homme se limite, toujours et encore. En toutes choses qui se résume à des attentes, des convictions.

Aujourd'hui ce qu'on appelle foi, j'en arrive à voir cela comme chaine. Celui qui a la foi, ne fait que patienter, attendre qu'on lui donner à manger sur un plateau; celui qui se soumet à des illusions en se disant on m'éprouve, je vais résister, je vais attendre que ma foi se réalise, il continue donc d'avancer dans une certaine immobilité.

 

Cependant si la foi en moi a disparu, la confiance elle prend place. La confiance est ce qui lie un être à un être, un lien qui est palpable et qui se manifeste ici dans la matière.

Avancer avec confiance est différent d'avancer avec la foi.

 

tendresse

Yesaelle

Posté par yesa à 17:47 - Commentaires [3] - Permalien [#]

17 janvier 2015

Un monde d'harmonie

 

430226_425612157476333_2110065907_n

 

Il était un monde d’Harmonie, il n’y avait pas de plus petit ou de plus grand, car l’Amour, ne peut se mesurer ainsi.

Se croire plus petit ou autre, c’est déjà être dans le jugement. Alors que tout est beaucoup plus simple.

Il vous suffit d’Être tout simplement.

Il vous faut cesser de trouver des excuses à ce non accomplissement, oui les expériences traversées ont marqué vos Âmes, votre corps d’aujourd’hui en a parfois les stigmates.

Mais la Joie peut prendre place, car aujourd’hui tous les sceaux reprennent leur place et les jougs sont levés .

Nous savons les chemins que vous avez traversé, afin d’être là aujourd’hui, en vous toujours le libre arbitre avec la richesse de l’apprentissage, que vous ont offert vos diverses expériences.

Le pardon par votre âme, est accordé, malgré les blessures qu’elle a enduré, c’est cela la beauté de l’Âme, avoir subit, appris, pour aujourd’hui garder seulement les fruits qu’offrent l’Amour.

Vos vies sont à l’image de votre Intérieur, qu’il soit Harmonie et Amour, Tout est en vous, et il sera inscrit « Il est un monde d’Harmonie ».

Dans l’Amour. Soyez.

Message perso reçu de mon Ange (Guide)

2012 ©

Posté par Larimar à 08:55 - Commentaires [10] - Permalien [#]